Au coin du tonneau

En attendant quelques nouveaux articles  et pour ceux qui connaissent mon goût pour l’écriture, je déposerai quelques textes écrits de ma main.

Au coin du tonneau

Les grumes se sont empilées par la force des hommes,

Attendant tour à tour de devenir billon,

Certaines, aurait préféré finir en tome !

Sur leurs couvertures, ornées de papillons.

Des merrains séchés, arrivent les douelles,

Tous de douceur à la mise en rose,

Assouplies par les étincelles…

Plus qu’un travail, une prose.

Te voilà façonné, par les mains de ton tonnelier !

Moment de chauffe pour libérer tes arômes,

A la vue, au toucher, tout est régulier !

Te voilà prêt ! D’accueillir le breuvage des gastronomes.

Au coin du tonneau !

Placé à l’ombre de ma cave,

A la lueur d’une bougie, je vous tire mon chapeau,

A vous les hommes de drave.

Eddy ©

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s